Calais BMX continue son développement. Après la construction d’un parcours Inter Challenge en septembre 2015, la ville de Calais vient d’investir 80.000 euros pour des travaux complémentaires.

Ces travaux comprennent l’installation d’un portique d’arrivée, la pose d’un toit sur la rampe de départ avec éclairage, une VMC dans le local technique et un chronométrage permanent basée sur la technologie « Transpondeurs ».

 

Actuellement,  9 points de chronométrages sont en cours de pose par ProTracks, les constructeurs spécialisés en pistes BMX :

  • Grille départ
  • Bas de Rampe de départ
  • Entrée et sortie de chaque virage
  • Ligne d’arrivée

 

Ce matériel de haute technologie, dotée d’une précision au millième, permet de chronométrer plusieurs athlètes en même contrairement aux cellules individuelles. Elle permet aussi d’avoir de l’analyse de données en masse, en temps réel, diffusable sur internet, consultable à tout moment et qui, grâce aux logiciels spécifiques développés pour le BMX et distribués par ProTracks optimise l’entrainement et la compétition de manière significative. Le traitement des données est ultra rapide et intuitif. ProTracks bénéficie de la confiance de MyLaps pour le matériel, le leader mondial en technologie transpondeur et fournisseur officiel des Coupes du Monde via Tissot ou Swiss Timing par exemple et travaille conjointement avec Sydney Webster / Moto Sheets  pour le traitement et l’analyse des données.

Calais BMX devient la première piste en France équipée de la sorte et ProTracks espère pouvoir optimiser la plupart des parcours nationaux.

 

Quelques exemples de possibilités : 
Système professionnel par transpondeur agréé (même marque que les Coupes du Monde)
– Logiciel développé spécialement pour le BMX
– Partiels illimités sur la piste
– Chronométrage permanent et multiple. Par exemple, séries de départ à 8, chacun à son temps au millième de manière indépendante par partiel
– Système directement raccordé au boîtier ProGate/ ProStart ou Bensink pour une précision inégalée sur le démarrage (le temps n’est pas pris après le premier coup de pédale, comme ça peut être le cas souvent. Le temps démarre de manière identique, pour tous, dès le feu vert.
– interface logicielle informatisée ou sur smartphone
– Continuité dans les temps durant les années d’entrainement. Comme les partiels sont positionnés sous terre, les temps sont comparables et une base de donnée « Records » peut-être crée par parcours / par secteur

 

Exemple d’exercices en entrainement grâce aux transpondeurs : 
– comparatif de ses temps en première ligne droite quand on roule seul (Configuration Time Trial) et quand on roule à 8 pilotes. Cet exercice permet de savoir si on résiste à l’adversité, si on se transcende ou l’inverse…
– comparatif de ses temps au fur et à mesure de la saison sur des secteurs de la piste, ou sur des tours complets
– Etre chronométré sans même le savoir car technologie invisible
– Repartir avec ses temps sur son mobile après sa séance
– Exercice de fractionné : tenir ses temps sur des secteurs bien précis de la piste et consultable en direct par le coach, et ça pour un nombre illimité de pilotes

 

Exemples de configuration de compétition : 
– Time Trial
– Choix de sa grille de départ en fonction de son temps
– Affichage des feuilles de race en temps réel
– limitation de l’utilisation de la photo finish
– gain de temps sur le traitement des données
– affichage sur le LiveStream des temps, des noms des riders, des feuilles de race …
– Classement de l’épreuve en temps réel, Création d’un championnat et mise à jour du championnat en temps réel…
– Ou en extrapolant, des essais chronos comme en formule 1 ou en motocross et montage des feuilles de race en conséquence

 

Pour plus d’information sur les transpondeurs et leur installation, vous pouvez contacter ProTracks :

Tél : +33.619.224.802
Mail : contact@protracks.fr

Web : www.protracks.fr

Facebook : www.facebook.com/ProTracks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *